Tag Archives: Quentin Fillon Maillet

WC5 – Ruhpolding: Les Norvégiens intouchables

Avec une composition qui ressemble fortement au relais qui sera aligné à Pyeonchang, les Norvégiens ont survolé le relais de Ruhpolding pour devancer l’équipe de France et la Russie.

Toutes les équipes ayant aligné leurs meilleurs athlètes, ce relais de Ruhpolding avait l’allure d’une vraie répétition avant les Jeux Olympiques de Pyeongchang. Seule l’équipe de France avait tenté un pari en plaçant Martin Fourcade en troisième relayeur dans le but de soit rattraper le retard, soit creuser l’avance de l’équipe de France. Et ce pari a payé puisqu’après des relais difficiles de Simon Desthieux et Quentin Fillon MailletMartin Fourcade a réussi à rattraper un retard de plus de 40 secondes sur Emil Svendsen pour lancer Antonin Guigonnat en première position. Mais malgré un superbe relais, le biathlète de Morzine-Avoriaz n’a rien pu faire face à la vitesse de Johannes Bø qui offre donc la victoire à la Norvège. Préservé lors des deux premiers relais de la saison, ce dernier remporte son premier relais en Coupe du Monde depuis mars 2016 et les Championnats du Monde d’Oslo. La France prend donc une belle deuxième position, notamment grâce au sang froid d’Antonin Guigonnat qui a parfaitement assuré son rôle de dernier relayeur. Sans Alexandr Loginov, qui ne pourra pas disputer les Jeux Olympiques, la Russie complète le podium.

Déception pour l’équipe d’Allemagne qui termine en 4e position devant son public. Privée de Julian Eberhard, l’Autriche prend la 5e place devant la Suède et l’Italie. La République Tchèque, la Bulgarie et la Slovénie complètent le podium.

CLASSEMENT COMPLET

WC2 – Hochfilzen: la Norvège loin devant

Dans des conditions difficiles, Ole Einar Bjørndalen, Henrik L’Abee-Lund, Erlend Bjøntegård et Lars Helge Birkeland ont écrasé le relais d’Hochfilzen, devançant l’Allemagne et la France de deux minutes.

Les Norvégiens ont la réputation d’être de bons skieurs et modestes tireurs. Le relais d’Hochfilzen a fait mentir cette réputation, car si les Scandinaves ont réalisé de très belles performances sur les skis, c’est bien sur le pas de tir qu’ils ont construit leur victoire. Si le fait d’éviter l’anneau de pénalité sur un relais n’est d’habitude pas un exploit, ça a été le cas aujourd’hui, tant les conditions étaient difficiles. Au final, seules la Norvège et l’Allemagne ont évité le tour de pénalité. Ainsi dès le premier relais, la France avec Jean-Guillaume Béatrix, la Russie avec Maxim Tsvetkov, la République Tchèque avec Michal Slesingr ou l’Autriche avec Daniel Mesotitsch écopaient de plusieurs tours de pénalité et se retrouvaient loin de la tête. Avec 1 minute 54, les Norvégiens ont donc survolé la course, malgré l’absence des frères Bø. Seule une nation aura un temps lutté avec l’impressionnante Norvège: la Belgique qui a même occupé la tête à l’issue du premier relais, après l’excellent passage de Michael Roesch. Si Florent Claude a passé le relais en deuxième position à la mi-course, le jeune espoir Tom Lahaye-Goffart et le Belge germanophone Thierry Langer ont ensuite craqué pour terminer en 16e position. Ce sont finalement les Allemands, autre équipe qui a évité le tour de pénalité qui terminent en deuxième position avec un relais composé d’Erik Lesser, Benedikt Doll, Arnd Peiffer et Simon Schempp. Malgré trois tours de pénalité au total et l’absence de leur leader Martin Fourcade, les Français Jean-Guillaume Béatrix, Simon Desthieux, Émilien Jacquelin et Quentin Fillon Maillet réalisent une très belle performance et terminent 3e, à plus de 2 minutes 30 de la tête.

Arrivés quatrièmes, les Suédois Peppe Femling, Jesper Nelin, Sebastian Samuelsson et Fredrik Lindström manquent de peu un premier podium en relais depuis janvier 2014 mais peuvent cependant se satisfaire de leur performance qui confirme l’émergence d’une nouvelle génération sous la houlette de Wolfgang Pichler. l’Italie se classe 5e devant l’Ukraine et la Suisse. La Russie, les États-Unis et la Lettonie complètent le top 10. Pour ces derniers, pourtant handicapés par les trois tours d’entrée du vétéran Ilmars Bricis, il s’agit du premier top 10 en relais depuis janvier 2010. En revanche, il faut noter également la contre-performance de la République Tchèque 18e et l’Autriche 19e.

CLASSEMENT FINAL

HOCHFILZEN 2017: La surprise Benedikt Doll

Jamais vainqueur en individuel, Benedikt Doll a décroché ce samedi le titre mondial de sprint. Auteur d’un tir parfait, l’Allemand a devancé Johannes Bø et Martin Fourcade.

Benedikt  Doll a bien choisi son jour! Depuis plusieurs saisons, l’Allemand tournait autour d’un premier succès en Coupe du Monde. Et pour son premier succès, le biathlète de Titisee-Neustadt s’est également offert le titre de Champion du Monde de sprint. Pour la première fois de sa carrière, l’Allemand a réussi un tir sans faute et a fait derrière parler sa vitesse sur les skis pour devancer Johannes Bø. Parti très vite, le Norvégien semblait s’envoler vers le titre mondial après son 10/10 mais a craqué en fin de course et doit finalement s’incliner par 4 dixièmes de seconde. Parti en début de course, Martin Fourcade a tiré dans des conditions bien plus difficiles et écopé de deux tours de pénalité. Malgré sa vitesse sur les skis, le Français doit s’incliner et se contenter de la médaille de bronze.

Lowell Bailey termine 4e et manque de peu sa première médaille mondiale. Ondrej Moravec se classe 5e, devant Krasimir Anev et la star locale Julian Eberhard. Toujours aux avant-postes, Ole Einar Bjørndalen prend la 8e place et conserve ses chances en vue de la poursuite, tout comme Simon Schempp 9e et Evgeny Garanichev 10e.

Arnd Peiffer termine 12e, Tarjei Bø 14e, Dominik Landertinger 17e, Simon Eder 22e, Emil Svendsen 36e et Erik Lesser 37e. Mis à part Martin Fourcade, les Français sont quant à eux passés à côté. Jean-Guillaume Béatrix termine 27e, Simon Desthieux 34e, Quentin Fillon Maillet 43e et Simon Fourcade 85e.

Hochfilzen 2017: Le premier titre pour l’Allemagne; la France en argent

Vanessa Hinz, Laura Dahlmeier, Arnd Peiffer et Simon Schempp ont remporté ce jeudi le premier titre mis en jeu des Championnats du Monde d’Hochfilzen. Très solides, les Allemands ont nettement dominé le relais mixte et devancent les Français et les Russes.

Cela faisait sept ans que l’Allemagne n’avait plus décroché le titre mondial en relais mixte. Vanessa Hinz, Lara Dahlmeier, Arnd Peiffer et Simon Schempp ont mis fin à cette longue série ce jeudi en remportant l’or mondial lors de la course inaugurale des Mondiaux d’Hochfilzen. Soutenus par un public acquis à leur cause, les Allemands ont fait la course en tête tout au long de la course et remporte logiquement le titre mondial. Jusque là accrochée par la France et l’Italie, l’Allemagne a fait la différence face à ses voisins alpins au cours d’un troisième relais bien maîtrisé par Arnd Peiffer. Parti en dernière position, Simon Schempp n’a alors plus eu qu’à conclure le bon travail de ses coéquipiers. Tenante du titre, la France décroche tout de même une belle médaille d’argent, sa 4e médaille consécutive dans cette discipline aux Championnats du Monde. Aux avant-postes, l’équipe de France a été pénalisée par le tour de pénalité de Quentin Fillon Maillet et n’a pas sû revenir malgré l’excellent dernier relais de Martin Fourcade. Auteur d’un sans faute au tir et d’un dernier tour d’anthologie, ce dernier à pris le dessus sur Anton Shipulin qui assure tout de même une belle médaille de bronze à ses coéquipiers Olga Podchufarova, Tatiana Akimova et Alexander Loginov.

Longtemps deuxième, l’Italie échoue à une frustrante quatrième place, devant l’Ukraine et la Suède. Sacrée en 2015, la République Tchèque termine à une décevante 7e place devant la Norvège, qui était monté sur tous les podiums mondiaux dans cette discipline depuis 2009. L’Autriche et la Finlande complètent le podium.

WC5 – Ruhpolding: Nouvelle victoire pour Martin Fourcade

Une semaine après sa première défaite de la saison en sprint, Martin Fourcade a retrouvé le chemin de la victoire en s’imposant à Ruhpolding. Le Français devance Julian Eberhard et Emil Svendsen.

Ruhpolding a souvent souri à Martin Fourcade, déjà vainqueur à 7 reprises dans la Chiemgau Arena. Le Français a ajouté un 8e succès à sa collection bavaroise. Parti avec le dossard 60, le Catalan avait la pression après la bonne performance de Julian Eberhard et Emil Svendsen. Mais avec un 10/10 et le meilleur temps de skis, le Français a fait le nécessaire pour remporter une 9e victoire cette saison. Vainqueur à Oberhof, Julian Eberhard confirme avec un nouveau podium. A un mois des Championnats du Monde d’Hochfilzen, le biathlète de Saalfelden s’annonce comme un des prétendants aux médailles. Toujours aussi régulier, Emil Hegle Svendsen complète le podium. Depuis les courses d’Östersund, le Norvégien n’a plus quitté le top 10.

4e et 5e, les Allemands Arnd Peiffer et Simon Schempp sont placés en vue de la poursuite. 6e, Dmitry Malyshko réussit son meilleur résultat depuis décembre 2015. Il devance Dmytro Pidrushniy 7e et Ole Einar Bjørndalen 8e. Avec une 9e place, Dominik Landertinger réussit son premier top 10 de l’hiver. L’Autrichien commence à arriver en forme à l’approche des Championnats du Monde à domicile. Lars Helge Birkeland complète le top 10. La contre-performance de la journée est pour Anton Shipulin 23e avec 3 tours de pénalité. Malgré un 9/10, Johannes Bø termine seulement 37e. Le Norvégien n’a visiblement pas complètement récupéré de sa maladie qui l’avait contraint à déclarer forfait à Oberhof.

Les autres Français ont un peu déçu. Quentin Fillon Maillet 26e et Jean-Guillaume Béatrix 33e terminent tout de même dans les points alors que Simon Fourcade 46e et Fabien Claude 49e devront se contenter d’une qualification pour la poursuite. Simon Desthieux n’a pas pris le départ.

WC5 – Ruhpolding: Le relais pour les Norvégiens

Au terme d’un dernier tour de haut suspense, la Norvège a remporté le relais de Ruhpolding devant la Russie et l’Allemagne. La France termine 9e.

Impressionnante au tir tout au long de ce relais, la Russie semblait s’envoler vers une première victoire depuis le relais d’Antholz l’an dernier. Alexey Volkov, Anton Shipulin, Matvey Eliseev et Anton Babikov ont en effet survolé la course avec seulement 2 pioches. Mais alors qu’il s’envolait vers la victoire, Anton Babikov a craqué dans le dernier tour, laissant Emil Hegle Svendsen offrir la victoire à l’équipe de Norvège. Vainqueurs des deux derniers relais à Ruhpolding, les Scandinaves se reprennent bien après une décevante 9e place à Pokljuka, malgré l’absence de Johannes Bø. Le relais était composé de Ole Einar Bjørndalen, Vetle Sjåstad Christiansen, Henrik L’Abée-Lund et Emil Hegle Svendsen. La Russie termine donc en 2e position, comme à Pokljuka et s’empare de la tête de la Coupe du Monde de relais. Les Allemands Erik Lesser, Benedikt Doll, Arnd Peiffer et Simon Schempp complètent le podium.

Déjà excellente 4e à Pokljuka, l’Ukraine confirme la solidité de son relais en terminant de nouveau au pied du podium. La République Tchèque termine 5e devant la Suède qui réussit son meilleur résultat depuis janvier 2014 à Antholz. Petite déception pour l’Autriche seulement 7e, devant la Bulgarie. Déception pour l’équipe de France, vainqueur à Pokljuka et seulement 9e de la course. Pas encore totalement remis de sa toxoplasmose, Simon Fourcade, premier relayeur, a craqué d’entrée et terminé à plus de deux minutes. Derrière, Jean-Guillaume Béatrix, Quentin Fillon Maillet et Martin Fourcade ont maintenu l’écart avec la tête de la course, remontant jusqu’en 9e position. L’Italie complète le top 10.

WC4 – Oberhof: Les Allemands devant Fourcade

Après un dernier tour à suspense, Simon Schempp a apporté à l’équipe masculine allemande sa première victoire cette saison. Il devance le local de l’étape Erik Lesser et l’indétrônable leader de la Coupe du Monde Martin Fourcade.

Le mass start est la discipline réputée la plus spectaculaire du biathlon. L’étape d’Oberhof n’y a pas fait exception puisque 5 biathlètes se sont disputés la victoire dans le dernier tour. Alors qu’ils se présentaient en tête au dernier tir, Simon Schempp et Ole Einar Bjørndalen ont tous les deux écopé d’un tour de pénalité, laissant Martin Fourcade, Jean-Guillaume Béatrix et Erik Lesser revenir à la lutte pour la victoire. Dès le début de la dernière boucle, Martin Fourcade a tenté de dynamiter le groupe mais son accélération a été vaine et le Catalan a payé ses efforts dans la ligne droite finale. C’est donc Simon Schempp qui en a profité pour remporter la première victoire de l’hiver, devant Erik Lesser. Originaire d’Oberhof, ce dernier a réussi un dernier tir d’anthologie, se laissant distancer de la tête pour mieux revenir et prendre la 2e place de la course. Martin Fourcade termine finalement 3e.

Auteur d’un 20/20 et valeureux dans le dernier tour, Jean-Guillaume Béatrix se classe 4e devant Ole Einar Bjørndalen qui n’a pas pu se mêler à la lutte finale. 6e Benedikt Doll confirme le joli tir groupé allemand aux avant-postes. Emil Svendsen prend la 7e place devant Anton Babikov, Michal Krcmar et Benjamin Weger. Après deux tir couchés catastrophiques, Anton Shipulin s’est bien repris pour terminer 14e. Concernant les autres Français, Simon Desthieux se classe 26e alors que Quentin Fillon Maillet a abandonné.

« Older Entries