Pyeongchang 2018: Fourcade et Bø se ratent, Arnd Peiffer en profite

Grosse surprise à Pyeongchang où Arnd Peiffer décroche le titre de champion olympique de sprint devant le Tchèque Michal Krcmar et l’Italien Dominik Windisch. Martin Fourcade est 8e et Johannes Bø 31e.

Comme la veille chez les femmes, la pression et le vent étaient au rendez-vous de cette première course masculine de biathlon à Pyeongchang. Ces deux éléments ont eu raison de Johannes Bø et Martin Fourcade qui écopaient tous les deux de trois tours de pénalité dès le tir couché. Si le Norvégien a ensuite sombré, terminant 31e, Martin Fourcade s’est bien repris en signant un tir sans faute au debout et le meilleur temps sur les skis. 8e à 22 secondes, le Français conserve toutes ses chances pour la poursuite. Pour la première fois de la saison, la victoire a donc échappé à Martin Fourcade ou l’un des frères Bø et c’est l’Allemand Arnd Peiffer, souvent en embuscade cette année qui en a profité. Auteur d’un 10/10, le champion du Monde 2011 de la spécialité offre à l’équipe masculine allemande de biathlon son premier titre olympique depuis la moisson de Turin 2006. C’est également la première fois de l’histoire que les champions olympiques de sprint hommes et femmes sont de la même nationalité. Grosse surprise pour la médaille d’argent avec la 2e place du Tchèque Michal Krcmar qui n’avait réussi qu’un seul podium dans sa carrière. En larmes à l’arrivée, le biathlète de Jablonec confirme la bonne disposition de son équipe à Pyeongchang après le bronze de Veronika Vitkova la veille. Troisième, Dominik Windisch apporte à l’Italie sa première médaille dans ces Jeux Olympiques de Pyeongchang.

Quatrième, Julian Eberhard manque le bronze pour seulement 0,7 seconde. Avec 8 secondes de retard sur la tête, l’Autrichien aura toutes ses chances lors de la poursuite. Comme ce dernier, Erlend Bjøntegaard et Benedikt Doll s’en sont bien tirés pour leurs premiers Jeux Olympiques puisqu’ils terminent respectivement 5e et 6e. Simon Schempp est 7e et Martin Fourcade 8e. Avec Serafin Wiestner 9e, ce sont 9 biathlètes qui s’élanceront en moins de 24 secondes lors de la poursuite. Lukas Hofer complète le top 10 avec 31 secondes de retard.

Concernant les autres outsiders, Erik Lesser est 11e, Emil Svendsen 18e, Jakov Fak 23e, Andrejs Rastorgujevs 24e et Ondrej Moravec 29e.

Les autres Français ont également connu beaucoup de difficultés au tir: Simon Desthieux est 12e avec 2 fautes, Antonin Guigonnat 27e avec 3 fautes et Quentin Fillon Maillet 48e avec 4 fautes.

CLASSEMENT COMPLET

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *