WC1 – Östersund: Première victoire pour Nadezhda Skardino

La Biélorusse Nadezhda Skardino a remporté à Östersund la première victoire de sa carrière. Avec un 20/20, elle devance Synnøve Solemdal et Yuliia Dzhima. Première Française, Justine Braisaz est 7e.

Quelle course! Pour la première épreuve individuelle de la saison en Coupe du Monde, les biathlètes ont réservé un superbe spectacle aux spectateurs. Après une course aux nombreux rebondissements, c’est finalement la Biélorusse Nadezhda Skardino qui a décroché la première victoire de sa carrière. Réputée excellente tireuse – elle détient notamment le record impressionnant de 110 cibles touchées consécutivement (sur 8 courses) – la Biélorusse a également progressé sur les skis et c’est dans ce domaine qu’elle a fondé sa victoire aujourd’hui. Des 12 athlètes qui ont réussi un 20/20, Nadezhda Skardino s’est montré la plus rapide et s’offre donc cette première victoire en Coupe du Monde. Après trois saisons de galères, Synnøve Solemdal signe son retour au premier plan. Pas encore au mieux sur les skis, la Norvégienne a tout de même réalisé un 20/20. Battue pour moins de trois secondes, elle a néanmoins retrouvé le plaisir de se battre pour la victoire. Le podium est complété par l’Ukrainienne Yuliia Dzhima qui signe le deuxième podium de sa carrière.

Quatrième, Vita Semerenko signe également un superbe retour au premier plan après deux saisons perturbées par les blessures. Un temps leader de la course, Paulina Fialkova termine 5e. Très rapide sur les skis, la Slovaque peut regretter son tour de pénalité au dernier tir. Des regrets, Mona Brorsson en aura surement également. Longtemps leader avec le dossard, celle qui réside à Östersund a cru un temps offrir au biathlon féminin suédois son premier podium en Coupe du Monde depuis Helena Ekholm aux Mondiaux 2012. Il aura finalement fallu attendre le dossard 45, 20 minutes après l’arrivée de la Suédoise et alors que toutes les favorites étaient déjà arrivées pour la voir être délogée. Eva Puskarcikova prend la 6e place devant Justine Braisaz, excellent troisième temps de skis. Fait rarissime, elle est la seule représentant d’un pays alpin dans le top 10, ce qui n’était plus arrivé depuis la poursuite d’Oslo-Holmenkollen en mars 2014. La surprenante Canadienne Julia Ransom, qui n’avait jusque là jamais fait mieux que 18e en Coupe du Monde et la Norvégienne Marte Olsbu complètent le top 10.

Deuxième temps de skis derrière l’ancienne fondeuse Denise HerrmannKaisa Mäkäräinen, 11e est la mieux classée des favorites puisque Darya Domracheva se classe 14e, Tiril Eckhoff 22e, Dorothea Wiere52e et Marie Dorin-Habert 55e. Concernant les autres Françaises, Anaïs Bescond est 24e, Célia Aymonier 26e et Anaïs Chevalier 41e.

CLASSEMENT COMPLET

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *