Ch. du Monde de biathlon d’été: Svetlana Sleptsova domine et prend sa retraite

Les Championnats du Monde de biathlon d’été se tenaient la semaine dernière à Chaykovskiy en Russie. Comme chaque année, cet événement n’a pas attiré de délégation alpine ou scandinave et s’est donc résumée à la participation de nations de l’est de l’Europe. 

C’est donc la Russie qui s’est taillée la part belle du gâteau en remportant 18 des 30 médailles mises en jeu, dont 8 titres sur 10.

SENIORS DAMES

La star de ces Mondiaux est incontestablement Svetlana Sleptsova. En trois jours, la Russe a remporté trois titres sur le relais mixte, le sprint et la poursuite. A l’issue du sprint, cette biathlète aux 5 victoires en Coupe du Monde a annoncé qu’elle était enceinte et que ces Championnats seraient la dernière compétition de sa carrière. C’est donc par un dernier titre mondial en poursuite que cette biathlète originaire de Khanty-Mansiysk met un terme à sa carrière. Arrivée très jeune parmi les meilleures biathlètes mondiales, Svetlana Sleptsova a très vite été considéré comme le grand espoir du biathlon Russe. Mais depuis 2010, elle n’a jamais réussi à retrouver les sommets et confirmer les espoirs placés en elle, victime d’une trop grande attente et de problèmes physiques. C’est donc dans un relatif anonymat, loin des pistes de Coupe du Monde, que la carrière de cette biathlète de 31 ans se termine. Derrière Sleptsova, la Slovaque Paulina Fialkova décroche l’argent lors du sprint et le bronze en poursuite. Les deux autres médailles mises en jeu sont remportées par la Russe Olga Dmitrieva et l’Ukrainienne Nadiia Belkina.

Relais mixte

Sprint Dames

Poursuite Dames

SENIORS HOMMES

Chez les hommes, la grande star de ces Mondiaux, Anton Shipulin a déçu. Après son titre en relais mixte, le biathlète aux dix victoires en Coupe du Monde a terminé 6e du sprint avant de s’adjuger l’argent en poursuite. Le biathlète de Tyumen laisse donc la lumière à son compatriote Alexey Volkov, vainqueur du relais mixte, 2e du sprint et sacré en poursuite. Seul Vladimir Chepelin aura réussi à contrer la domination Russe sur ce Championnat puisque le Biélorusse a décroché une médaille d’or surprise lors du sprint. Le Slovaque Tomas Hasilla lors du sprint et le Bulgare Krasimir Anev lors de la poursuite repartent quand à eux avec une médaille de bronze.

Sprint Hommes

Poursuite Hommes

JUNIORS DAMES

Après la mère Anfisa Reztsova, seule Russe vainqueur du gros globe de cristal et la fille ainée Daria Virolaynen, deux fois sur le podium en Coupe du Monde, il va falloir apprendre à connaître la fille cadette Kristina Reztsova. Sacrée en relais mixte et en sprint et médaillée d’argent en poursuite, la Russe s’affirme comme une des athlètes les plus douées de sa génération. Seule sa compatriote Natalia Ushkina aura eu raison d’elle lors de la poursuite. Originaire de Chaykovskiy, Valeriia Vasnetcova avait une motivation particulière sur ses terres. Et la locale ne s’est pas manquée puisqu’après le titre en relais, mixte, elle a décroché deux médailles de bronze en sprint et en poursuite. La Biélorusse Dzinara Alimbekava, médaillée d’argent en sprint prive la Russie du carton plein dans cette catégorie.

Relais Mixte Juniors

Sprint Junior Dames

Poursuite Junior Dames

JUNIORS HOMMES

Tout avait bien commencé pour les Russes qui, après le titre en relais mixte réussissaient le triplé lors du sprint avec la victoire d’Igor Malinovskii, star des derniers Mondiaux Jeunes et Juniors à Osrblie devant Vasilii Tomshin et Nikita Porshnev. Mais à la surprise générale, c’est l’Ukrainien Taras Lesiuk qui s’offre le titre mondial en poursuite devant le favori Igor Malinovskii et un autre Russe Stepan Parfenov.

Sprint Junior Hommes

Poursuite Junior Hommes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *