Qu’est-ce que le super-sprint, nouvelle discipline au programme de l’IBU Cup?

C’est une des grosses surprises de la publication des calendriers de la saison 2017/2018: une épreuve de super-sprint et une épreuve de super-sprint mass start sont au programme des finales de l’IBU Cup à Khanty-Mansiysk. Que se cache-t-il derrière cette nouvelle discipline?

Un format en deux temps: qualification + manche finale

Selon les premières informations officielles, le super-sprint se déroulera en deux temps: une qualification et une manche finale. La qualification aura une durée de 2,4 à 3,6km, soit trois tours entre 800 et 1200 mètres. Les athlètes s’élanceront en contre-la-montre toutes les 15 secondes et s’arrêteront à deux reprises sur le pas de tir pour le tir couché et le tir debout. Chaque tir consiste en cinq cibles. Si à l’issue des ses 5 balles tirées, certaines cibles n’ont toujours pas été descendues, l’athlète aura 3 balles de pioche, à l’image de ce qu’il se fait en relais. Si malgré ces trois balles de pioches, certaines cibles n’ont toujours pas été atteintes, alors l’athlète sera disqualifié.

Le classement de la qualification sert donc à établir la liste de départ pour la manche finale, à laquelle seuls les meilleurs athlètes peuvent participer. La manche finale se déroule sous forme de mass start avec là aussi 5 tours – de 800 à 1200 mètres – et 4 passages sur le pas de tir – couché, couché, debout, debout. Les règles au tir sont les mêmes que lors de la manche de qualification, à savoir: 3 balles de pioches puis disqualification si toutes les cibles ne sont pas descendues.

Certains éléments encore à déterminer

Si les règles principales ont été déterminées, certaines questions doivent encore être réglées. Il faut par exemple encore déterminer le nombre de participants à la manche finale et trancher la question de l’intégration ou non de demi-finales. Ainsi, les possibilités sont par exemple:

  • Les 15 premiers de la qualification en finale
  • Les 30 premiers de la qualification en demi-finales; 3 demi-finales organisées et les 3 premiers de chaque demi-finale + le meilleur 4e qualifiés pour la finale; finale à 10

La question doit encore être tranchée.

Un format déjà testé lors des shows

Si le super-sprint n’a jamais été couru en compétition officielle, ce format a déjà été testé dans les shows. Le City-Biathlon à Püttlingen ou lors de la Race of Champions en Russie. Aucune manche de qualification n’était cependant disputée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *