HOCHFILZEN 2017: Koukalova enfin sacrée!

Gabriela Koukalova a remporté ce samedi à Hochfilzen son premier titre de championne du Monde. Au bout du suspense, elle est venue devancer Laura Dahlmeier et Anaïs Chevalier.

Cette première course individuelle des Championnats du Monde d’Hochfilzen aura réservé un long suspense aux spectateurs. En effet, les principales prétendantes au podium avaient opté pour des stratégies différentes sur la liste de départ. Par conséquent, entre la quintuple Championne du Monde Marie Dorin-Habert partie avec le premier dossard et Tiril Eckhoff partie avec le dernier dossard, on savait déjà avant la course que le titre mondial allait mettre du temps à se dessiner. A la mi-course, Anaïs Chevalier occupait la tête de la course, devant Federica Sanfilippo et Marie Dorin-Habert mais de nombreuses favorites parmi lesquelles les deux meilleures biathlètes de la saison Laura Dahlmeier et Gabriela Koukalova ne s’étaient même pas encore élancées. Et les deux biathlètes n’ont pas craqué. Certes les conditions de vent étaient sans doute plus favorables qu’en début de course mais c’est surtout avec leur talent que l’Allemande et la Tchèque se sont disputées le titre mondial. Le dernier mot est finalement revenu à Gabriela Koukalova qui devance de 4 secondes Laura Dahlmeier. Arrivée au sommet en 2013, Koukalova n’avait jusque là jamais été sacrée championne du Monde en individuel. C’est désormais chose faite pour la biathlète de Jablonec nad Nisou qui devient la deuxième tchèque à devenir championne du Monde chez les dames après Katerina Holubcova en 2003. 4e à Kontiolahti et 3e à Oslo, Laura Dahlmeier prend cette fois la médaille d’argent. Révélation de la saison, Anaïs Chevalier prend donc la médaille de bronze et décroche sa première médaille mondiale en individuel.

Il s’en est cependant fallu de peu pour Anaïs Chevalier qui devance de seulement 2 dixièmes l’Italienne Lisa Vittozzi. Une autre Italienne, Federica Sanfilippo termine 5e devant Vanessa Hinz et Marie Dorin-Habert qui conserve toutes ses chances pour la poursuite. Anastasiya Kuzmina se classe 8e devant Célia Aymonier et Anastasiya Merkushyna.

Parmi les autres favorites, Kaisa Mäkäräinen termine 12e devant la tenante du titre Tiril Eckhoff. Franziska Hildebrand est 19e, Dorothea Wierer 21e, Darya Domracheva 27e et Justine Braisaz 28e.

2 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *