Category Archives: Résultats

Pyeongchang 2018: Fourcade et Bø se ratent, Arnd Peiffer en profite

Grosse surprise à Pyeongchang où Arnd Peiffer décroche le titre de champion olympique de sprint devant le Tchèque Michal Krcmar et l’Italien Dominik Windisch. Martin Fourcade est 8e et Johannes Bø 31e.

Comme la veille chez les femmes, la pression et le vent étaient au rendez-vous de cette première course masculine de biathlon à Pyeongchang. Ces deux éléments ont eu raison de Johannes Bø et Martin Fourcade qui écopaient tous les deux de trois tours de pénalité dès le tir couché. Si le Norvégien a ensuite sombré, terminant 31e, Martin Fourcade s’est bien repris en signant un tir sans faute au debout et le meilleur temps sur les skis. 8e à 22 secondes, le Français conserve toutes ses chances pour la poursuite. Pour la première fois de la saison, la victoire a donc échappé à Martin Fourcade ou l’un des frères Bø et c’est l’Allemand Arnd Peiffer, souvent en embuscade cette année qui en a profité. Auteur d’un 10/10, le champion du Monde 2011 de la spécialité offre à l’équipe masculine allemande de biathlon son premier titre olympique depuis la moisson de Turin 2006. C’est également la première fois de l’histoire que les champions olympiques de sprint hommes et femmes sont de la même nationalité. Grosse surprise pour la médaille d’argent avec la 2e place du Tchèque Michal Krcmar qui n’avait réussi qu’un seul podium dans sa carrière. En larmes à l’arrivée, le biathlète de Jablonec confirme la bonne disposition de son équipe à Pyeongchang après le bronze de Veronika Vitkova la veille. Troisième, Dominik Windisch apporte à l’Italie sa première médaille dans ces Jeux Olympiques de Pyeongchang.

Quatrième, Julian Eberhard manque le bronze pour seulement 0,7 seconde. Avec 8 secondes de retard sur la tête, l’Autrichien aura toutes ses chances lors de la poursuite. Comme ce dernier, Erlend Bjøntegaard et Benedikt Doll s’en sont bien tirés pour leurs premiers Jeux Olympiques puisqu’ils terminent respectivement 5e et 6e. Simon Schempp est 7e et Martin Fourcade 8e. Avec Serafin Wiestner 9e, ce sont 9 biathlètes qui s’élanceront en moins de 24 secondes lors de la poursuite. Lukas Hofer complète le top 10 avec 31 secondes de retard.

Concernant les autres outsiders, Erik Lesser est 11e, Emil Svendsen 18e, Jakov Fak 23e, Andrejs Rastorgujevs 24e et Ondrej Moravec 29e.

Les autres Français ont également connu beaucoup de difficultés au tir: Simon Desthieux est 12e avec 2 fautes, Antonin Guigonnat 27e avec 3 fautes et Quentin Fillon Maillet 48e avec 4 fautes.

CLASSEMENT COMPLET

WC6 – Antholz: Johannes Bø enchaîne

Après sa victoire sur le sprint, Johannes Bø a survolé la poursuite d’Antholz/Anterselva. Jamais inquiété, il devance Martin Fourcade et Anton Shipulin.

Parti avec une dizaine de secondes d’avance, Johannes Bø s’est montré intouchable sur la poursuite d’Antholz. Bien plus rapide que ses adversaires sur les skis, le Norvégien a également assuré au pas de tir en réussissant un 20/20 alors que Martin Fourcade écopait d’un tour de pénalité dès le premier tir. Solide sur le reste de la course, le Français assure tout de même un 16e podium consécutif en terminant 2e alors qu’Anton Shipulin complète le podium.

Troisième du sprint, Arnd Peiffer termine cette fois au pied du podium devant Emil Svendsen auteur d’une très belle remontée depuis la 35e place. Émilien Jacquelin se classe 6e et confirme son exploit du sprint vendredi. Simon Eder est 7e devant Simon Desthieux, Lars Helge Birkeland et Julian Eberhard.

Les Français réussissent encore un très beau tir groupé avec les 6 biathlètes dans le top 30: Quentin Fillon Maillet est 13e, Antonin Guigonnat 19e et Simon Fourcade 25e.

WC6 – Antholz: Bø encore devant Fourcade

Pour la 7e fois de la saison, Johannes Bø a dominé Martin Fourcade. Malgré un tour de pénalité, le Norvégien a fait la différence sur les skis. Arnd Peiffer se classe 5e.

Les semaines se suivent et se ressemblent en Coupe du Monde. Pour la 11e fois en 13 courses cette saison, on retrouve Johannes Bø et Martin Fourcade sur le podium et pour la 12e fois en 13 courses, c’est un de ces deux athlètes qui s’est imposé. Malgré un tour de pénalité, le Norvégien a dominé son adversaire grâce à un excellent temps de skis. Un peu en retrait par rapport aux semaines précédentes, ce dernier s’est rattrapé avec un tir parfait et notamment un debout très rapide. Il décroche donc son 16e podium consécutif en Coupe du Monde. Auteur d’un bon dernier tour, Arnd Peiffer se classe 3e et décroche son premier podium de la saison.

Anton Shipulin termine 4e alors que la sensation de la course revient à Émilien Jacquelin. Parti avec un dossard élevé, le biathlète de Villard-de-Lans a animé la fin de course avec son 10/10 et un très bon temps de skis. Sorti troisième du tir debout, le jeune Français termine finalement à une dizaine de secondes du podium mais valide néanmoins sa qualification pour les Jeux Olympiques. Déjà assuré d’être du voyage à Pyeongchang mais pas sûr d’être titulaire, Lars Helge Birkeland a marqué des points importants en terminant 6e devant Julian Eberhard, Anton Babikov, Vladimir Chepelin et Ondrej Moravec.

Très rapides sur les skis mais irréguliers au tir, les Français ont réussi un très beau tir groupé avec les 6 athlètes dans le top 30: Simon Desthieux est 11e, Simon Fourcade 24e, Quentin Fillon Maillet 26e et Antonin Guigonant 28e.

WC6 – Antholz: Tiril Eckhoff revient au sommet

Partie en fin de course, Tiril Eckhoff a remporté le sprint d’Antholz/Anterselva. La Norvégienne a dominé l’Allemande Laura Dahlmeier et la Tchèque Veronika Vitkova. Première Française, Anaïs Bescond termine 5e.

En difficulté au tir cette saison, Tiril Eckhoff ne figurait même pas dans la première liste des biathlètes sélectionnés pour les Jeux Olympiques de Pyeongchang. Si sa place dans l’avion pour la Corée du Sud ne semblait toutefois pas en danger, la Norvégienne voyait toutefois son statut de leader de l’équipe norvégienne mis en question. Et la championne du Monde de sprint 2016 n’a pas tardé à réagir puisqu’en signant le deuxième 10/10 de sa carrière (après les Mondiaux 2016) elle a remporté le sprint d’Antholz/Anterselva, décrochant son 5e succès en Coupe du Monde. Longtemps en tête Laura Dahlmeier a finalement été délogée en fin de course et doit se contenter de la deuxième place, alors que Veronika Vitkova se classe 3e. Tête d’affiche de la sélection tchèque pour les Jeux Olympiques, cette dernière confirme sa bonne forme du moment en signant un troisième podium en trois semaines.

Excellente sur les skis, Darya Domracheva prend une belle 4e place malgré un tour de pénalité alors qu’Anaïs Bescond termine 5e. Vainqueur de la course il y a quatre ans, la Jurassienne confirme ses bonnes dispositions en décrochant son meilleur résultat de la saison. 6e, Ekaterina Yurlova-Percht signe elle aussi son meilleur résultat de l’hiver. La locale de l’étape Dorothea Wierer prend une bonne 7e place devant la Suissesse Elisa Gasparin qui signe son premier top 10 en Coupe du Monde et les Allemandes Franziska Hildebrand et Denise Herrmann.

Malgré un tour de pénalité, Julia Simon a créé la surprise en prenant une superbe 12e place. Après les excellentes performances de Chloé Chevalier la semaine dernière à Ruhpolding, cet exploit de la biathlète des Saisies complique sérieusement la tâche des entraineurs au moment de valider leur sélection pour les Jeux Olympiques de Pyeongchang. Marie Dorin-Habert termine 17e, Justine Braisaz 24e, Anaïs Chevalier 27e et Célia Aymonier 41e.

Concernant la lutte pour le gros globe de cristal, on note les contre-performances d’Anastasiya Kuzmina 18e et Kaisa Mäkäräinen 26e. Cette dernière conserve 11 points d’avance sur sa rivale Slovaque au classement général.

IBU Cup – Arber: Christiansen devant Jacquelin

Vetle Sjåstad Christiansen a dominé le sprint d’Arber, comptant pour la 5e étape d’IBU Cup. Le Norvégien devance sur le podium Émilien Jacquelin et Fredrik Gjesbakk. 

Le podium de ce sprint d’Arber a des allures de déjà vu, la course ayant couronné des athlètes habitués aux podiums en IBU Cup. Et une fois de plus, ce sont les athlètes Norvégiens et Français, victimes de la grosse densité dans leur équipe qui ont brillé. Avec un 10/10, Vetle Sjåstad Christiansen décroche un deuxième succès cette saison après sa victoire à Obertilliach en début de saison. 35e de l’individuelle de Ruhpolding en Coupe du Monde mercredi, le biathlète de 25 ans était redescendu en IBU Cup pour participer au sprint ce samedi et confirmer qu’il mérite sa place dans le groupe Coupe du Monde. La deuxième place revient à un autre biathlète qui était en Coupe du Monde mercredi, Émilien Jacquelin. En terminant meilleur Français, le biathlète de Villard de Lans décroche sa place pour la Coupe du Monde à Antholz-Anterselva et marque de gros points en vue d’une sélection pour les Jeux Olympiques en tant que remplaçant. Un autre Norvégien, Fredrik Gjesbakk complète le podium. Il s’agit de son 5e podium de la saison en IBU Cup.

Redescendu en IBU Cup après des mauvais résultats à Annecy-Le Grand Bornand, Oberhof et Ruhpolding mercredi, le Tchèque Adam Vaclavik se classe 4e devant un autre Norvégien Håvard Bogetveit et un autre Français Fabien ClaudePhilipp Horn prend la 7e place et égale son meilleur résultat en IBU Cup. Un autre Norvégien Fredrik Rørvik se classe 8e devant un autre Français Clément Dumont tandis que le premier Russe Petr Pashchenko est 10e. Jean-Guillaume Béatrix termine 19e et Aristide Bègue 25e tandis que le Belge Florent Claude est 15e.

CLASSEMENT COMPLET

WC5 – Ruhpolding: Les Norvégiens intouchables

Avec une composition qui ressemble fortement au relais qui sera aligné à Pyeonchang, les Norvégiens ont survolé le relais de Ruhpolding pour devancer l’équipe de France et la Russie.

Toutes les équipes ayant aligné leurs meilleurs athlètes, ce relais de Ruhpolding avait l’allure d’une vraie répétition avant les Jeux Olympiques de Pyeongchang. Seule l’équipe de France avait tenté un pari en plaçant Martin Fourcade en troisième relayeur dans le but de soit rattraper le retard, soit creuser l’avance de l’équipe de France. Et ce pari a payé puisqu’après des relais difficiles de Simon Desthieux et Quentin Fillon MailletMartin Fourcade a réussi à rattraper un retard de plus de 40 secondes sur Emil Svendsen pour lancer Antonin Guigonnat en première position. Mais malgré un superbe relais, le biathlète de Morzine-Avoriaz n’a rien pu faire face à la vitesse de Johannes Bø qui offre donc la victoire à la Norvège. Préservé lors des deux premiers relais de la saison, ce dernier remporte son premier relais en Coupe du Monde depuis mars 2016 et les Championnats du Monde d’Oslo. La France prend donc une belle deuxième position, notamment grâce au sang froid d’Antonin Guigonnat qui a parfaitement assuré son rôle de dernier relayeur. Sans Alexandr Loginov, qui ne pourra pas disputer les Jeux Olympiques, la Russie complète le podium.

Déception pour l’équipe d’Allemagne qui termine en 4e position devant son public. Privée de Julian Eberhard, l’Autriche prend la 5e place devant la Suède et l’Italie. La République Tchèque, la Bulgarie et la Slovénie complètent le podium.

CLASSEMENT COMPLET

WC5 – Ruhpolding: La course parfaite de Dorothea Wierer

Auteur d’un tir parfait et d’un excellent temps de skis, Dorothea Wierer a dominé l’individuelle de Ruhpolding ce jeudi. L’Italienne devance la Finlandaise Kaisa Mäkäräinen et la surprenante Canadienne Rosanna Crawford. Anaïs Bescond termine 8e.

Très irrégulière depuis deux hiver, Dorothea Wieren’en reste pas moins capable de jouer les premiers rôles. A une semaine de la Coupe du Monde à domicile, la biathlète d’Antholz-Anterselva a réussi la course parfaite en signant un 20/20 et un bon temps de skis. Malgré un bon 19/20 de Kaisa Mäkäräinen, l’Italienne a su résister sur les skis dans le dernier tour pour décrocher la quatrième victoire de sa carrière, sa première depuis février 2016. Alors que la troisième place sur le podium semblait se dessiner pour l’équipe d’Ukraine, la Canadienne Rosanna Crawford est venue créer la surprise en fin de course. Réputée bonne fondeuse, la petite soeur de Chandra Crawford, championne olympique de ski de fond en 2006 a réussi un 20/20, ce qui lui permet d’obtenir le tout premier podium de sa carrière en Coupe du Monde. Il s’agit aussi du premier podium pour l’équipe canadienne féminine de ski de fond depuis Zina Kocher en décembre 2007.

Longtemps troisième, Yuliia Dzhima prend donc finalement la 4e place devant sa coéquipière Valj Semerenko et les Biélorusses Darya Domracheva et Nadezhda Skardino. Cette dernière, vainqueur à Östersund décroche le globe de cristal de la pénalité. Anaïs Bescond, première Française est 8e devant la leader de la Coupe du Monde Anastasiya Kuzmina et la Lettone Baiba Bendika.

Concernant les autres Françaises, Anaïs Chevalier prend une bonne 14e place malgré deux minutes de pénalité tandis que sa petite soeur Chloé Chevalier signe une superbe 20e, son meilleur résultat en Coupe du Monde. Après un 13/20, Célia Aymonier a abandonné tandis que Justine Braisaz avait déclaré forfait en raison d’une gastro-entérite.

Enfin, on notera la contre-performance des Allemandes qui ne placent aucune représentante dans le top 10. Les deux leaders de l’équipe, Denise Herrmann et Laura Dahlmeier sont notamment passé à côté en terminant 40e et 48e.

CLASSEMENT COMPLET

« Older Entries