Category Archives: Résultats

WC2 – Hochfilzen: Darya Domracheva trois ans après

Près de trois ans après sa dernière victoire en Coupe du Monde, Darya Domracheva  a dominé le sprint d’Hochfilzen devant une autre revenante, Anastasiya Kuzmina et l’Italienne Dorothea Wierer. Première Française, Anaïs Bescond est 7e. 

C’est sur la piste qui l’a révélée, en décembre 2006 (elle avait terminé 5e du sprint, à 20 ans) que Darya Domracheva a décroché sa première victoire depuis son retour après près de deux ans d’absence. Dans des conditions très difficiles, la Biélorusse a signé un 10/10 et un bon temps de skis pour s’offrir un 29e succès en Coupe du Monde. La deuxième place est pour une autre revenante Anastasiya Kuzmina. La double-championne olympique de sprint, éloignée de la Coupe du Monde pendant quasiment 3 ans n’était plus montée sur le podium depuis mars 2014 et son doublé aux finales d’Oslo-Holmenkollen. En prime, la Slovaque obtient le dossard rouge de leader de la Coupe du Monde de la spécialité. Le podium est complété par l’Italienne Dorothea Wierer, à 30 secondes de la vainqueur.

Après les bonne performances de sa soeur la semaine dernière à Östersund, c’est à Vita Semerenko de se mettre en lumière en terminant 4e. Il s’agit de son meilleur résultat depuis sa médaille de bronze (probablement bientôt changé en médaille d’argent) aux Jeux Olympiques de Sotchi en sprint. En raison de meilleures conditions en fin de course, certaines surprises sont venues se glisser dans le classement. C’est par exemple le cas d’Ingrid Landmark Tandrevold. Partie avec le dossard 97, la jeune Norvégienne prend une superbe 5e place et pulvérise son meilleur résultat en Coupe du Monde (29e). Kaisa Mäkäräinen termine 6e devant la première Française, Anaïs Bescond et l’Allemande Franziska Hildebrand. L’autre surprise est celle de la Russe Svetlana Mironova 9e alors qu’elle n’avait jusque là disputé que deux courses de Coupe du Monde, sans y inscrire le moindre point. Malgré deux tours de pénalité, Célia Aymonier complète le top 10 à tout juste moins d’une minute de la première place.

En raison d’une neige changeante et favorisant les plus hauts dossards ainsi que de conditions difficiles au pas de tir, les favorites ont connu des fortunes diverses. Si Kaisa Mäkäräinen, Dorothea Wierer ou Darya Domracheva s’en sont bien sorties, ce fût moins le cas des athlètes qui s’étaient mises en évidence à Östersund. Partie pour la première fois de sa carrière avec le dossard jaune, Justine Braisaz termine 23e mais conserve la première place du classement général, profitant de la 28e place de Denise HerrmannSynnøve Solemdal termine quant à elle 15e devant l’Allemande Laura Dahlmeier, de retour après son forfait à Östersund. La contre-performance de la journée est à mettre au crédit de Tiril Eckhoff, seulement 78e et non-qualifiée pour la poursuite. Concernant les autres Françaises, Marie Dorin-Habert est 34e et Anaïs Chevalier 56e.

FINAL RANKINGS

WC2 – Hochfilzen: Martin Fourcade encore battu par un des frères Bø

Pour la troisième fois en quatre courses cet hiver, Martin Fourcade a pris la 2e place derrière un des frères Bø. C’est cette fois Johannes Bø qui s’est offert une nouvelle victoire. Jakov Fak prend la 3e place.

Nul doute que Martin Fourcade partira avec envie lors de la poursuite samedi. Pour la troisième fois en quatre courses, le Français termine à la deuxième place. Battu par Johannes Bø sur l’individuelle et Tarjei Bø sur le sprint à Östersund la semaine dernière, c’est de nouveau face au cadet de la fratrie norvégienne que le biathlète de Font Romeu s’est incliné. La différence s’est faite sur les skis entre les deux athlètes qui ont réussi un tir parfait. Et c’est donc le Norvégien qui s’est imposé pour la 15e fois de sa carrière. Derrière les deux stars du circuit, le Slovène Jakov Fak décroche son deuxième podium consécutif et confirme son retour en forme après une saison 2016-2017 quasi-blanche.

Simon Schempp termine au pied du podium devant Henrik L’Abee-Lund, Arnd Peiffer et Benjamin WegerErik Lesser prend la 8e place devant son jeune compatriote Philipp Nawrath qui signe le meilleur résultat de sa carrière, ex aequo avec Anton Shipulin.

Concernant les autres Français, Simon Desthieux est 21e, Quentin Fillon Maillet 38e, Jean-Guillaume Béatrix 39e, Émilien Jacquelin 57e et Simon Fourcade 71e.

WC1 – Östersund: Denise Herrmann encore devant Justine Braisaz

Vainqueur du sprint, Denise Herrmann signe le doublé à Östersund en s’offrant également la poursuite. Elle devance la Française Justine Braisaz qui prend le dossard jaune et la Norvégienne Marte Olsbu.

C’est du sérieux! Deux jours après sa première victoire en Coupe du Monde de biathlon, Denise Herrmann a récidivé sur la poursuite et confirme qu’elle sera une des athlètes à battre cette saison. Malgré deux tours de pénalité, l’Allemande a fait parler sa vitesse sur les skis pour s’offrir cette poursuite devant Justine Braisaz qui avait déjà terminé deuxième lors du sprint. Mais avec son 20/20, la Savoyarde rentre de Scandinavie pleine de certitudes et avec le dossard jaune de leader de la Coupe du Monde. Partie 7e, la Norvégienne Marte Olsbu complète le podium.

Au pied du podium, l’Italienne Lisa Vittozzi confirme ses bonnes dispositions en ce début de saison. Elle devance Maren Hammerschmidt et Nadezhda Skardino. Cette dernière n’a pas manqué la moindre cible en trois courses cette semaine. Kaisa Mäkäräinen, Vanessa Hinz, Olena Pidhrushna et Galina Vishnevskaya complètent le top 10. Concernant les autres Françaises, Marie Dorin-Habert est 14e, Anaïs Bescond 24e alors que Célia Aymonier n’a pas pris le départ.

CLASSEMENT COMPLET

WC1 – Östersund: Après Johannes, voilà Tarjei Bø

Parti en fin de course, Tarjei Bø est venu devancer Martin Fourcade au bout du suspense pour s’offrir le sprint d’Östersund. Erik Lesser complète le podium.

Battu par Johannes Bø jeudi, Martin Fourcade avait à coeur de prendre sa revanche ce samedi. Et c’est ce qu’il a fait, profitant des trois erreurs au tir couché de son rival. Malgré un tour de pénalité, le Français pensait donc se diriger vers un 64e succès en Coupe du Monde. Mais c’est en fin de course qu’un autre des frères Bø, Tarjei Bø est venu déloger le Catalan pour moins d’une seconde. Parti avec le dossard 94, le Norvégien, bien renseigné sur les temps de passage de son rival s’offre donc le 9e succès de sa carrière en Coupe du Monde, son premier depuis mars 2013! Quant à Martin Fourcade, il doit se contenter de la deuxième place pour la deuxième fois en deux courses. Le podium est complété par l’Allemand Erik Lesser.

Emil Svendsen et Simon Schempp terminent au pied du podium mais à moins de quinze secondes de la tête, ce qui permet d’envisager une belle poursuite. 6e, le Suisse Mario Dolder signe à 27 ans le premier top 10 de sa carrière devant le premier Suédois Fredrik Lindström et le Letton Andrejs Rastorgujevs. De retour après une saison 2016/2017 blanche, Johannes Kühn signe également le premier top 10 de sa carrière alors que Jakov Fak complète le top 10.

Après ses trois fautes au tir couché, Johannes Bø s’est bien repris et termine 11e devant le deuxième Français, Quentin Fillon MailletSimon Fourcade est 15e, Jean-Guillaume Béatrix 19e, Émilien Jacquelin 37e et Simon Desthieux 39e.

CLASSEMENT COMPLET

WC1 – Östersund: Denise Herrmann en forme olympique

L’Allemande Denise Herrmann a remporté à Östersund la première épreuve de Coupe du Monde de biathlon de sa carrière. Impressionnante sur les skis, elle devance Justine Braisaz et Yuliia Dzhima.

Vainqueur à Sjusjøen lors des sélections Norvégiennes et lors du second sprint d’IBU Cup la semaine dernière, Denise Herrmann avait déjà annoncé la couleur. Mais cette fois c’est en Coupe du Monde que l’Allemande a frappé. Malgré un tour de pénalité, Denise Herrmann a fait parler sa vitesse à skis pour décrocher la première victoire de sa carrière en Coupe du Monde de biathlon, elle qui n’avait jusque là jamais fait mieux que 18 en Coupe du Monde. Il faut dire que cette biathlète originaire de la Saxe s’était reconvertie dans le biathlon il y a un peu plus d’un an après une carrière de fondeuse marquée par trois podiums individuels en Coupe du Monde et une médaille de bronze olympique à Sotchi. Avec cette victoire, l’Allemande se signale déjà comme une des prétendantes aux médailles à Sotchi, comme avant elle Magdalena Forsberg, Anna Carin Olofsson ou Kati Wilhelm qui s’étaient brillamment reconverties du ski de fond vers le biathlon. Deuxième, Justine Braisaz confirme sa bonne forme de début de saison. Malgré son 10/10 au tir, la Savoyarde n’a rien pû faire pour lutter dans le dernier tour avec sa rivale Allemande. Deux jours après sa troisième place sur l’individuelle, Yuliia Dzhima enchaîne avec un nouveau podium, de nouveau avec un tir parfait.

Partie avec le dossard 81, Synnøve Solemdal prend une bonne 4e place. Après sa deuxième place de l’individuelle, la Norvégienne décroche le dossard jaune de leader de la Coupe du Monde. Lisa Vittozzi termine 5e devant Kaisa Mäkäräinen et Marte OlsbuVeronika Vitkova, Dorothea Wierer et Franziska Hildebrand complètent le top 10. Anaïs Bescond termine 17e, Marie Dorin-Habert 23e, Anaïs Chevalier 53e et Célia Aymonier 65e.

CLASSEMENT COMPLET

WC1 – Östersund: Première victoire pour Nadezhda Skardino

La Biélorusse Nadezhda Skardino a remporté à Östersund la première victoire de sa carrière. Avec un 20/20, elle devance Synnøve Solemdal et Yuliia Dzhima. Première Française, Justine Braisaz est 7e.

Quelle course! Pour la première épreuve individuelle de la saison en Coupe du Monde, les biathlètes ont réservé un superbe spectacle aux spectateurs. Après une course aux nombreux rebondissements, c’est finalement la Biélorusse Nadezhda Skardino qui a décroché la première victoire de sa carrière. Réputée excellente tireuse – elle détient notamment le record impressionnant de 110 cibles touchées consécutivement (sur 8 courses) – la Biélorusse a également progressé sur les skis et c’est dans ce domaine qu’elle a fondé sa victoire aujourd’hui. Des 12 athlètes qui ont réussi un 20/20, Nadezhda Skardino s’est montré la plus rapide et s’offre donc cette première victoire en Coupe du Monde. Après trois saisons de galères, Synnøve Solemdal signe son retour au premier plan. Pas encore au mieux sur les skis, la Norvégienne a tout de même réalisé un 20/20. Battue pour moins de trois secondes, elle a néanmoins retrouvé le plaisir de se battre pour la victoire. Le podium est complété par l’Ukrainienne Yuliia Dzhima qui signe le deuxième podium de sa carrière.

Quatrième, Vita Semerenko signe également un superbe retour au premier plan après deux saisons perturbées par les blessures. Un temps leader de la course, Paulina Fialkova termine 5e. Très rapide sur les skis, la Slovaque peut regretter son tour de pénalité au dernier tir. Des regrets, Mona Brorsson en aura surement également. Longtemps leader avec le dossard, celle qui réside à Östersund a cru un temps offrir au biathlon féminin suédois son premier podium en Coupe du Monde depuis Helena Ekholm aux Mondiaux 2012. Il aura finalement fallu attendre le dossard 45, 20 minutes après l’arrivée de la Suédoise et alors que toutes les favorites étaient déjà arrivées pour la voir être délogée. Eva Puskarcikova prend la 6e place devant Justine Braisaz, excellent troisième temps de skis. Fait rarissime, elle est la seule représentant d’un pays alpin dans le top 10, ce qui n’était plus arrivé depuis la poursuite d’Oslo-Holmenkollen en mars 2014. La surprenante Canadienne Julia Ransom, qui n’avait jusque là jamais fait mieux que 18e en Coupe du Monde et la Norvégienne Marte Olsbu complètent le top 10.

Deuxième temps de skis derrière l’ancienne fondeuse Denise HerrmannKaisa Mäkäräinen, 11e est la mieux classée des favorites puisque Darya Domracheva se classe 14e, Tiril Eckhoff 22e, Dorothea Wiere52e et Marie Dorin-Habert 55e. Concernant les autres Françaises, Anaïs Bescond est 24e, Célia Aymonier 26e et Anaïs Chevalier 41e.

CLASSEMENT COMPLET

WC1 – Östersund: La première pour l’Autriche, le Kazakhstan dans l’histoire

Lisa Theresa Hauser et Simon Eder ont permis à l’Autriche de remporter la première course de la saison en Coupe du Monde lors du single mixte d’Östersund. Derrière l’Allemagne deuxième, le Kazakhstan décroche le premier podium de son histoire dans une épreuve par équipes.

Sur un format de course qui leur convient parfaitement, Lisa Theresa Hauser et Simon Eder ont largement dominé la première course de la saison à Östersund. S’ils ne sont pas particulièrement rapide sur la piste, leur vitesse de tir est un réel avantage en single mixte et c’est donc logiquement que les Autrichiens ont tiré leur épingle du jeu. Déjà vainqueurs à Kontiolahti en fin de saison dernière, Lisa Theresa Hauser et Simon Eder signent une deuxième victoire consécutif et surtout un quatrième podium de rang dans la discipline. Derrière, six équipes se sont disputées les deux places restantes sur le podium et grâce au sang froid d’Erik Lesser dans les moments important, c’est l’Allemagne qui prend la deuxième place, avec un relais lancé par Vanessa Hinz. En troisième position, Galina Vishnevskaya et Maxim Braun rentrent dans l’histoire de leur équipe puisqu’ils offrent au Kazakhstan le premier podium de son histoire en Coupe du Monde dans une compétition par équipes.

Vainqueurs l’an dernier, Marie Dorin-Habert et Martin Fourcade terminent cette fois quatrième. Comme souvent, les deux leaders Français ont pêché par leur vitesse de tir et leur forme du moment sur les skis ne leur a cette fois par permis de jouer malgré tout les premiers rôles. 5e, les Suédois Linn Persson et Sebastian Samuelsson peuvent nourrir des regrets puisque ce dernier arrivait au dernier tir en deuxième position. Les Suédois courent toujours après un premier podium dans une épreuve mixte depuis 2010. L’Ukraine termine 6e devant l’Italie, la Russie et la Norvège, déceptions de la journée.

CLASSEMENT COMPLET

IBU Cup – Sjusjøen: J. Simon et A. Guigonnat offrent une nouvelle victoire à l’équipe de France

Après Émilien Jacquelin jeudi, Julia Simon et Antonin Guigonnat ont apporté à l’équipe de France une deuxième victoire cette semaine à Sjusjøen en remportant le single mixte. La Russie a remporté le relais mixte devant l’équipe de France.

Outsiders sur le papier, Julia Simon et Antonin Guigonnat se sont montrés impériaux, notamment grâce à un tir solide, là où les favoris Norvégiens ont pêché. Arrivé nettement en tête au dernier tir, Antonin Guigonnat a même pu s’offrir le luxe de réaliser un tour de pénalité. Au final, la Savoyarde et le Haut-Savoyard devance les Suédois Elisabeth Högberg et Tobias Arwidson de 36 secondes et les Autrichiens Katharina Innerhofer et David Komatz de 57 secondes.

Le Canada termine au pied du podium devant la Russie et les favoris Norvégiens dont le relais était composé de Karoline Knotten et Arild Nensetter. L’Allemagne termine quant à elle 10e.

Sur le relais mixte, ce sont les Russes Uliana Kaisheva, Irina Uslugina, Alexander Povarnitsyn et Alexey Slepov qui se sont imposés. Ultra favoris, les Russes ont pris le large dès les relais féminins, comptant déjà plus de 40 secondes d’avance à mi-course. Loin derrière, l’équipe de France composée de Coline Varcin, Chloé Chevalier, Clément Dumont et Fabien Claude a pris une bonne deuxième place, tandis que les Allemands Nadine Horchler, Marie Heinrich, Michael Willeitner et David Zobel complètent le podium.

Malgré les belles promesses affichées lors des sprints, les Norvégiens, menés par les deux leaders du classement général de l’IBU Cup Tekhla Brun-Lie et Fredrik Gjesbakk manquent le podium et terminent 4e, devant la Pologne et l’Italie.

« Older Entries