Category Archives: Non classé

IBU Cup – Sjusjøen: J. Simon et A. Guigonnat offrent une nouvelle victoire à l’équipe de France

Après Émilien Jacquelin jeudi, Julia Simon et Antonin Guigonnat ont apporté à l’équipe de France une deuxième victoire cette semaine à Sjusjøen en remportant le single mixte. La Russie a remporté le relais mixte devant l’équipe de France.

Outsiders sur le papier, Julia Simon et Antonin Guigonnat se sont montrés impériaux, notamment grâce à un tir solide, là où les favoris Norvégiens ont pêché. Arrivé nettement en tête au dernier tir, Antonin Guigonnat a même pu s’offrir le luxe de réaliser un tour de pénalité. Au final, la Savoyarde et le Haut-Savoyard devance les Suédois Elisabeth Högberg et Tobias Arwidson de 36 secondes et les Autrichiens Katharina Innerhofer et David Komatz de 57 secondes.

Le Canada termine au pied du podium devant la Russie et les favoris Norvégiens dont le relais était composé de Karoline Knotten et Arild Nensetter. L’Allemagne termine quant à elle 10e.

Sur le relais mixte, ce sont les Russes Uliana Kaisheva, Irina Uslugina, Alexander Povarnitsyn et Alexey Slepov qui se sont imposés. Ultra favoris, les Russes ont pris le large dès les relais féminins, comptant déjà plus de 40 secondes d’avance à mi-course. Loin derrière, l’équipe de France composée de Coline Varcin, Chloé Chevalier, Clément Dumont et Fabien Claude a pris une bonne deuxième place, tandis que les Allemands Nadine Horchler, Marie Heinrich, Michael Willeitner et David Zobel complètent le podium.

Malgré les belles promesses affichées lors des sprints, les Norvégiens, menés par les deux leaders du classement général de l’IBU Cup Tekhla Brun-Lie et Fredrik Gjesbakk manquent le podium et terminent 4e, devant la Pologne et l’Italie.

WC2 – Pokljuka: Dahlmeier offre la victoire à l’Allemagne

Auteur d’un magnifique dernier relais, Laura Dahlmeier a offert la victoire à l’Allemagne lors du relais féminin de Pokljuka. Excellentes, les Françaises se classent en deuxième position alors que l’Ukraine termine troisième.

Si les Norvégiennes, Russes, Tchèques et Italiennes n’étaient pas au rendez-vous, les Françaises et les Allemandes étaient bien présentes sur ce relais de Pokljuka. Bien lancée par des excellents relais d’Anaïs Chevalier, Justine Braisaz et Célia Aymonier, Marie Dorin-Habert s’élançait en tête du dernier relais avec une courte avance sur Laura Dahlmeier. Mais malgré son 10/10, la quintuple championne du Monde n’a pas réussi au retour de la biathlète Bavaroise qui écrase ce début de saison. A l’arrivée, ce sont donc Vanessa Hinz, Franziska Hildebrand, Maren Hammerschmidt et Laura Dahlmeier qui l’emportent pour dix secondes devant les Bleues. On retiendra donc la très bonne performance de l’ensemble de l’équipe de France qui n’a pioché que trois fois aujourd’hui. Toujours en phase d’apprentissage au tir, Justine Braisaz et Célia Aymonier ont notamment affiché de belles promesses avec deux superbes tirs debout. La troisième place revient aux Ukrainiennes Iryna Varvynets, Yuliia Dzhima, Olena Pidhrushna et Anastasiya Merkushyna. Mention spéciale pour cette dernière, tout juste arrivée à Pokljuka après avoir remporté le sprint de Ridnaun la veille en IBU Cup.

Pénalisées par les deux tours de pénalité de Lucie Charvatova, la République Tchèque d’Eva Puskarcikova et Gabriela Koukalova termine quatrième, également bien revenue après avoir longtemps occupé une peu glorieuse vingtième place. La Russie termine 6e devant la Pologne et la Suède. La Biélorussie et la Suisse complètent le top 10. La contre-performance de la journée est celle de l’équipe d’Italie, seulement 12e. La Squadra azzurra n’avait plus terminé au-delà du top 10 depuis quatre ans.

RESULTATS COMPLETS

IBU Cup / Beitostølen – Herrman déjà la plus rapide

Denise Herrmann n’aura pas tardé à se mettre en lumière. Pour sa première course internationale en biathlon, l’Allemande a dominé le sprint de Beitostølen devançant la Biélorusse Dzinara Alimbekava et la Russe Ekaterina Glazyrina. La première Française Coline Varcin est 21e.

Médaillée olympique en ski de fond, l’Allemande Denise Herrmann avait pris la décision au printemps dernier de s’essayer au biathlon. Et dès sa première course internationale, celle qui s’entraîne désormais à Ruhpolding a démontré qu’elle avait conservé sa vitesse sur les skis. En effet, l’Allemande a décroché la victoire malgré 6 tours de pénalité. La biathlète de 27 ans sait donc là où elle doit encore progresser afin de briller en Coupe du Monde. La deuxième place revient à la surprenante Biélorusse Dzinara Alimbekava, auteur d’un 9/10 dans des conditions de tir très difficiles et qui monte sur son premier podium en IBU Cup. De retour de grossesse, la Russe Ekaterina Glazyrina prend la troisième place pour sa course de reprise. Brillante 13e du classement général de la Coupe du Monde en 2014/15, avec un podium à la clé, Glazyrina avait dû renoncer à la saison suivante pour la plus belle des raisons mais la voilà déjà revenue à son meilleur niveau.

Comme chez les hommes, c’est une biathlète autrichienne, Katharina Innerhofer qui termine au pied du podium, malgré ses quatre erreurs au tir debout. L’Ukrainienne Yuliya Zhuravok prend la 5e place devant deux jeunes espoirs norvégiennes Raghnild Femsteinevik et la championne du monde jeunes Karoline Erdal. Ces deux athlètes disputaient leur première course sur le circuit de l’IBU Cup. Les Russes Irina Uslugina (anciennement connue sous le nom d’Irina Trusova) et Olga Shesterikova et l’Allemande Nadine Horchler complètent le top 10.

Comme chez les hommes avec Alexander Starodubets, la Corée du Sud a également aligné pour la première fois une ancienne athlète russe désormais naturalisée, il s’agit d’Anna Boulyguina, ou plutôt Anna Frolina sous son nouveau d’épouse. Originaire de Tyumen, cette biathlète avait déjà remporté une poursuite de Coupe du Monde à Antholz-Anterselva en 2009 et avait terminé 4e du sprint des Jeux Olympiques de Vancouver.

Déception pour les Françaises qui n’ont pas été en mesure d’accrocher le top 10. Coline Varcin termine 21e, Énora Latuillière 26e, Julia Simon 31e, Chloé Chevalier 43e, Léna Arnaud 46e et Estelle Mougel 48e.

 

WC2 – Hochfilzen: Dahlmeier de retour en forme

Absente à Östersund la semaine dernière, Laura Dahlmeier a remporté la poursuite d’Hochfilzen. Auteur d’une course parfaite, l’Allemande devance sa compatriote Maren Hammerschmidt et Gabriela Soukalova qui conserve la tête de la Coupe du Monde. Première Française, Marie Dorin-Habert est 12e.

Malade en début de saison et forfait à Östersund, Laura Dahlmeier n’a pas tardé à s’illustrer en Coupe du Monde. Au lendemain de sa 6e place sur le sprint pour sa course de rentrée, l’Allemande a signé une superbe course pour décrocher une troisième victoire en Coupe du Monde. Auteur d’un 15/15, l’Allemande a remonté peu à peu ses adversaires pour se présenter au dernier tir à la lutte pour la victoire. Malgré une erreur, elle a alors réussit un superbe dernier tour pour franchir la ligne d’arrivée en première position. Déjà deuxième la veille, Maren Hammerschmidt confirme son exploit du sprint en terminant à la même position. Toujours aussi régulière, Gabriela Soukalova prend la troisième place et conforte son dossard jaune de leader de la Coupe du Monde.

Partie en tête, Franziska Hildebrand a tenu la tête de la course jusqu’au tir debout mais finit finalement au pied du podium. Partie 30e, Tiril Eckhoff réussit une superbe remontée pour terminer 5e devant Yuliya Dzhima et Olga Podchufarova. Dorothea Wierer, Fanny Birkeland et Nadezhda Skardino complètent le top 10. Toujours en difficultés au tir, Kaisa Mäkäräinen n’est que 28e. Petite déception aussi pour les Françaises qui n’ont pas pu s’inviter aux avant-postes. Marie Dorin-Habert est 12e, Anaïs Bescond 16e, Marine Bolliet 34e et Célia Aymonier 51e. Justine Braisaz n’avait en revanche pas pris le départ.

KONTIOLAHTI 2015: La poursuite pour Lesser!

Auteur d’un 20/20, Erik Lesser est devenu champion du Monde de poursuite à Kontiolahti. Également auteur de sa première victoire en Coupe du Monde, il devance sur le podium Anton Shipulin et Tarjei Bø. Martin Fourcade est 7e et Simon Fourcade 10e.

Comme Marie Dorin-Habert la veille, Erik Lesser a bien choisi son moment pour signer la première victoire de sa carrière. D’entrée de course, le champion du Monde de sprint Johannes Bø craque et laisse un gros groupe de biathlète se disputer la victoire dans une course qui s’apparente alors à un mass start. Sur un format de course où les boucles de ski sont très courtes, prime est donnée aux meilleurs tireurs. Et à ce jeu, c’est Erik Lesser qui s’en est le mieux tiré en réussissant un 20/20 et en résistant à la pression. Impérial au tir, l’Allemand décroche le titre mondial de la poursuite, 11 ans après le dernier titre allemand dans la discipline (Ricco Gross à Oberhof en 2004). Avec un 19/20, Anton Shipulin et Tarjei Bø complètent le podium. En difficultés depuis le début de saison, ce dernier décroche une troisième médaille de bronze en trois courses.

Michal Slesingr termine en quatrième position devant Ole Einar Bjørndalen et Vladimir Iliev. Avec un tour de pénalité à chacun des trois derniers tirs, Martin Fourcade se classe 7e, à 1 minute de la victoire devant Jakov Fak et Ondrej Moravec. Alors qu’il jouait le podium à la mi-course, Simon Fourcade a craqué aux tirs debout et termine finalement 10e. Les deux autres français, Jean-Guillaume Béatrix et Quentin Fillon Maillet terminent respectivement 41e et 46e.

CLASSEMENT FINAL